La balade au Col de Turini les 1 et 2 octobre 2016

WEEK-END TURINI, 01 et 02.10.2016.

Organisé par Mathu, cela s’annonce déjà au départ comme un magnifique week-end. Départ le samedi, pour le groupe des nordistes, le rendez vous se fait à Eygliers, pour les sudistes, départ de Gap. On se donne rendez vous au bar du Lauzet pour le café. Faisant partie du groupe « nordiste », nous voilà partis d’Eygliers comme convenu, direction le Lauzet par Savines. Malheureusement pour nous, dés les premiers virages le long du lac, la pluie commence à arriver et du coup, stop rapide sur un parking pour enfiler les tenues de pluie. Nous arrivons sans encombre et à l’heure au Lauzet. Premier petit « couac » Jean-Yves me signale que le frein arrière de mon épouse Nathalie est constamment allumé. Du coup 1 petite heure de mécanique pour trouver les outils et régler le problème. Au passage merci à Jean-Michel pour les outils et le réglage de la course du contacteur arrière. Allez nous voilà repartis, un joli groupe de motos. Le temps n’est pas avec nous mais nous avons un moral du tonnerre et la joie de faire une belle balade.

 

Comme d’habitude, de jolies routes sinueuses, col de la Bonnette, col des Granges, col des Fourches… L’heure du casse-croûte approche, Mathu s’arrête dans un petit village au col St Martin, un café à proximité, mais Jean-Michel monte un peu plus haut dans le village et nous dit de venir, il a trouvé un méga Chapiteau pour manger à l’abri. On aurait pu croire qu’il était là juste pour nous, il ne manquait que quelques tables et chaises pour être comme des coqs en pâte. Nous voilà repartis, toujours par un temps humide mais avec des décors magnifiques et le moral toujours au beau fixe. Allez direction col de Turini via la Colmiane, col St Martin, la Bollene en Vésubie et hop nous voilà arrivés à notre hôtel pour la nuit. Magnifique endroit. Passage d’un rallye de vielles voitures, une bonne bière et la pluie qui s’est arrêtée, que du bonheur. Superbe soirée et bon repas, arrosé raisonnablement, on a encore de la route le lendemain. Dimanche, magnifique beau temps, prise du petit déjeuner et préparation pour le départ. Direction Gorges du Piaon, col de Brouis, vallée de la Roya, Tunnel de Tende (oui col inaccessible cause travaux), Cunéo. Oups perdus Nathalie Marly et Jean Michel dans les ronds points. Quelques recherches, quelques coups de téléphone et on a fini par les retrouver un peu plus loin. Lors du casse-croûte et vu le beau temps, Mathu nous propose de changer légèrement l’itinéraire. Nous allons donc prendre col de la Lombarde (magnifique route que je ne connaissais pas avec une belle enfilade de virages en épingle à cheveux), et retour de nouveau par la Bonnette du fait que nous n’avons pas profité à cause du mauvais temps à l’aller. Début du col de la Bonnette, petite chute, heureusement sans gravité de mon fils Jonathan qui a glissé de la roue avant sur une trace de gazole. On s’arrête de nouveau tous au Lauzet afin de boire un dernier verre ensemble avant que chacun (groupe du Nord et groupe du Sud) ne se sépare er regagne son chez soi. Conclusion : Excellent week-end avec de jolis dérapages dans presque tous les virages de Mathu, de belles retrouvailles comme à chaque fois et de bonnes parties de rigolades et le tout couronné par des routes magnifiques, nouvelles pour Jérôme ( smiles )

4 Comments

  1. Bare-Guillet

    super diaporama accompagné d’une bonne musique. Merci au webmaster pour ce travail.
    Christian

    Reply
  2. Fred.Cricri

    Les nordistes ont Rdv à Eygliers… Nordistes-Eygliers / Eygliers-Nordistes…. va falloir m’expliquer … À mon avis vos cours de géo on dû s’arrêter de bonne heure oû bien vous pensez que nous habitons au pôle nord ! Allez j’arrête de vous taquiner et dommage qu’on habite aussi loin afin dans l’nord quoi ! Bisous à tous

    Reply
    1. Motoclub-05 (Post author)

      Au pôle Nord et même plus loin encore !!!! Ici les Briançonnais sont des Nordistes, alors vous autres les Marnais, c’est carrément un autre monde.

      Reply
      1. Fred.cricri

        Surtout quand un Béthenivillien oû appelé plus communément un Bétochien rencontre un de vos Gapounais des plus célèbres, là c’est carrément un autre monde

        Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *