1000 BORNES CORSE 2015

1000   BORNES   CORSE   2015

https://www.flickr.com/photos/verdon-info/sets/72157654386165722 les photos

Compte rendu

Le 28 avril 2015, 15 motards et 9 motos du Génépy se préparent à l‘assaut de la Corse.

Rendez-vous à 15h devant la station ESSO. Gilbert BREANDON reste en rade pour cause de panne électrique. Le trajet jusqu’au port de Toulon se déroule sans encombres.

Embarquement à 20h et départ 21h. Gilbert nous apprend qu’il est toujours à Gap et nous rejoindra plus tard. Nuit calme sur les banquettes pour les uns et cabines pour les autres.

Mercredi 29 avril.

Bonjour Ajaccio. Passage du col de Vizzavone dans la brume et nous arrivons au fond des gorges de la Restonica. Cadre somptueux, soleil et découverte des routes Corses bien connues pour leur largeur. Repas tiré du sac amélioré de mets Corses achetés à la gargote et première Pietra sur le sol Corse. En route jusqu’à Corte, pour une pause café. De là, on attaque les petites routes pendant une bonne heure pour se retrouver sur la nationale, histoire de dépasser les 50 km/h. Direction Belgodère, village sur les hauteurs de la Balagne, avec les premières surprises. En Corse les enclos pour les vaches , chèvres , âne et autres cochons sont vides , leurs occupants préférant déambuler librement au milieu de la route au grand plaisir de nous autres motards …Arrivée à l’auberge sur les hauteurs de Calvi vers 17h  et installation dans les locaux . Le cadre est exceptionnel avec une vue sur la citadelle et le golfe ensoleillé. Repas lasagnes faits maison, un régal  et dodo. (Sans oublier la vaisselle faite par nos dames et la salle balayée par les garçons)

Jeudi 30 avril.

Gilbert nous rejoint vers 9h pour partir vers Porto avec une route aussi étroite que défoncée. Petit arrêt sur la plage de l’Argentela avec un accès motos plus fait pour le cross. Les plus courageux se baignent, les autres profitent de la plage. On décroche pour arriver à Porto et le picnic sur la plage à gros galets. Les paysages du bord de mer sont appréciés de tous. Nous quittons la cote pour l’intérieur, au gré des virages nous rencontrons un troupeau de chèvres, puis des cochons. La forêt d’Evisa, le col de Vergio et une route superbe nous régalent. Descente vers le barrage de Calacuccia et les gorges de la Scala di Santa Régina. Retour vers Calvi en passant par Île-Rousse. Repos bien mérité et une ambiance  sympa dans les chambres.

Vendredi 1er mai.

Journée repos pour les machines et les pilotes. Nous prenons le petit train de bord de mer pour Île-Rousse et son marché. Déjeuner expérimental à Calenzana chez nos amis Corses Maguy et Daniel PROVOT au retour d’Île-Rousse.  Sieste et baignade sur la grande plage de Calvi. Après la visite de la citadelle et quelques achats, nous nous retrouvons à l’auberge pour un apéro bien mérité.

Samedi 2 mai.

Tchao Calvi, St Florent par le désert des Agriates. Picnic à Pino, café au port de Centuri  Le Cap Corse pour une photo atypique et la dernière Pietra en Corse. A Bastia, terme de notre séjour, les filles se chargent du ravitaillement, embarquement à 19h et départ 20h. Comme à l’aller le dîner se fait dans les salons de la compagnie, aussitôt transformés en dortoir pour motards heureux.

Dimanche 3 mai.

Débarquement à Nice à 6h où un petit déjeuner surprise nous est organisé par Laura et André SILVA-ESPIN. Nous nous retrouvons sur une plage de galets. Café, croissants, chocolatines et jus de fruits. Retour vers Gap avec des souvenirs plein la tête.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.