Balade dans la Drome

l’article en pdf

Balade du tajine selon la recette Amodru

Ci-dessous un compte rendu de la balade au bord de l’Isère que nous a organisée le tandem Amodru pour ce week end. A noter quatre évènements que vous retrouverez au fil de ce récit. Le premier, Jocelyne avait pris sa moto, ce qui fût pour tous un des premiers plaisirs de ces deux journées. Récidive Jocelyne, tu t’en es très bien sortie.

C’est par des routes sinueuses bordées de noyeraies que nous avons rejoint Saint Nazaire en Royans (26).

Après une pause déjeuner en compagnie des cygnes et canards, nous quittons St Nazaire, son aqueduc et le nouveau copain de Mazélie (j’espère que l’orthographe est bonne ?) à bord de ce bateau imitation Mississippi :

Nous quittons la Bourne pour rejoindre l’Isère et les nuances des deux eaux est flagrante. Nous admirons la faune, la flore et notamment les hérons qui nous accompagnent jusqu’à notre destination.

Notre destination, c’est le jardin des fontaines pétrifiantes, site magnifique créé sur une décharge désaffectée ; quelques images vous donneront une idée de ce site qui est un ravissement pour les yeux ; attention, toutefois, certaines images peuvent choquer les plus sensibles.

C’est là que le second évènement de la journée se produisit ; en effet, Bérangère s’entretenant avec notre guide du jardin confirma à ce dernier que la ponctualité était une nécessité, voire une obligation, ce qui en pétrifia plus d’un parmi les membres présents du GMC !!! Comme quoi, il n’y a pas que le calcaire qui pétrifie… c’est tous convaincus de ce bon adage que nous poursuivîmes notre visite.

Retour ensuite à St Nazaire par le même moyen de locomotion, et ensuite en route pour le gite.

Et c’est notre troisième évènement puisqu’au détour d’un rond point et alors que tout le monde filait tout droit, Jean Yves, peut être encore troublé de l’apologie sur la ponctualité de Béran, partit à gauche et tailla la route, persuadé en plus qu’il avait pris du retard. Luc est forcément parti le récupérer et c’est tous ensemble que nous arrivâmes au superbe gite de la nièce de Jocelyne où nous attendait un délicieux  Kir châtaigne que nous avait préparé Karine. Kir délicieux qui ne laissa pas Bérangère indifférente puisqu’elle se retrouva légèrement pompette au moment du repas. Fait rarissime à réitérer. A noter également Nathalie qui ne pût s’empêcher de s’enduire de mascarpone pour se faire lécher le visage par un malotru. S’en suivit un repas délicieux et la surprise du quatrième évènement, un tajine au poulet délicieux que tout le monde apprécia à sa juste valeur. D’où le titre de ce compte-rendu, « Balade du tajine selon la recette Amodru ».

Fred le guitariste nous joua bon nombre de chansons, suscitant l’envie à Mathu et Didier d’inviter leur moitié le temps d’une danse. Nous avons chanté quelques chansons ensemble, raconté quelques histoires drôles et bien ri avant d’aller nous coucher, les uns dans des chambres à thème, les autres dans des yourtes. Un grand bravo à nos hôtes pour la beauté du gite et toutes nos félicitations pour leurs compétences culinaires.

Le lendemain, balade dans la Drôme et l’Ardèche avant de rentrer chacun de son côté, les Gapençais direction Nord Est et  les Lyonnais direction Nord.

Merci Jocelyne et Gérard pour ce super week end, c était top !!, transmettez les mêmes remerciements à nos hôtes.

Et encore bravo à toi Jocelyne pour avoir pris ta moto ; tu devais être fatiguée en rentrant mais c’est de la bonne fatigue ! et putain, pour une fille qui n’aime pas les descentes, j’ai mis au moins 10 minutes pour te rattraper quand même !!!!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.